Alimentation et peau (bronzage /coloration /vieillissement)

Nutrition
Par admin - le 15 juillet 2022
Prendre des couleurs (et surtout les garder) est une activité à laquelle beaucoup se dédient en été. Mais est-ce que l’alimentation peut améliorer le bronzage ? Nous protéger contre le soleil ? Ou encore éviter que notre peau vieillisse plus rapidement ? 

Certains aliments contiennent des substances qui pourraient favoriser ces processus. « Manges des carottes et tu auras une belle peau » ce dicton fait référence aux caroténoïdes, ce pigment orange et jaune, qu’on retrouve dans la carotte mais également dans d’autres fruits et légumes comme le melon, la tomate ou encore le poivron. Mais ses propriétés sur notre peau sont-elles vraies?

La couleur de la peau est en effet impactée par notre consommation de caroténoïdes. Nous pouvons cependant constater une acquisition d’une couleur orangée (pigmentation) et non d’un bronzage (synthèse de mélanines). Le terme « hâle » est donc plus adapté en ce qui concerne l’évolution de la carnation du teint.

Concernant l’aspect protecteur, les caroténoïdes ont un rôle anti-oxydant au niveau de l’épiderme. C’est notamment l’association de la béta-carotène (précurseur des caroténoïdes) avec la vitamine E qui permettrait de retarder l’apparition de coups de soleil et de protéger contre les dommages cutanés induits par les rayons. Il en est de même pour la vitamine C qui aurait également ce rôle photoprotecteur.

  • Sources estivales de béta-carotène : abricot, figue, mangue, papaye, carotte, poivron rouge, brocoli
  • Sources de vitamine E : huiles végétales (germe de blé, tournesol et colza,…), noix (amandes, noisettes,…), poissons gras (saumon,…)
  • Sources estivales de vitamine C : cassis, kiwi, citron, poivron rouge, brocoli, persil

Consommer de la béta-carotène en association avec de la vitamine E et C aurait donc des bénéfices. Cependant la protection cutanée n’est évidemment pas comparable à l’utilisation d’une crème solaire. Certains compléments alimentaires prônent des allégations « prolonge le bronzage » « prépare et renforce le bronzage ». Ces effets ne sont actuellement pas scientifiquement étayés.

Les omégas 3 disposent eux aussi de bénéfices pour notre peau, en particulier l’EPA. Ils seraient capables de réduire l’inflammation induite par les UV en plus d’offrir une potentielle protection contre les risques de cancer et de vieillissement liés au soleil.

  • Sources d’omégas 3 (EPA) : poissons gras et huiles de poissons gras (saumon, sardine, maquereau, foie de morue, hareng, …)

On peut conclure que des mesures combinées de protection solaire par la crème solaire et par l’alimentation peuvent optimiser la protection de la peau contre la lumière solaire.

Harmony c'est aussi

Des packs tout compris !